VENAVI

ou pourquoi ma sœur ne va pas bien
de
RODRIGUE NORMAN
mise en scène
OLIVIER LETELLIER

Akouété est mort tout enfant : mais à sa sœur jumelle, on ne pouvait pas dire la vérité et on lui a raconté que son frère était allé chercher du bois dans la forêt. Alors elle l'attend, cela fait des années maintenant, voilà pourquoi elle ne va vraiment pas bien… Un beau texte venu d'Afrique, plein de soleil et de sourire, qui s'amuse avec la tradition pour traiter des rapports magiques liés à la gémellité.

Dans ce pays d’Afrique, les jumeaux, c’est sacré. Ils ne doivent jamais être séparés. Mais à six ans, Akouété meurt d’une fièvre tenace. Normalement, lorsqu’un des jumeaux décède, les adultes doivent fabriquer vite, vite une statuette pour que le vivant ne soit pas tenté de rejoindre l’autre dans la mort. Pourtant, lorsque Akouété meurt, les adultes mentent. Au lieu de fabriquer vite, vite la statuette traditionnelle, ils disent à Akouélé que son frère est parti chercher du bois dans la forêt. Ce jour-là, Akouélé s’assied à l’orée de la forêt et commence à attendre... C’est l’histoire d’une petite fille qui apporte deux assiettes quand on ne lui en demande qu’une. C’est l’histoire d’une petite fille qui attend que son frère rentre à la maison pour pouvoir grandir avec lui. C’est l’histoire du temps qui passe, sans elle, de son corps de six ans qui ne grandit pas. Jusqu’au jour où... Qu’en est-il de ces mensonges que l’on dit pour protéger nos enfants ? Comment se construire sur un secret que l’on ne partage pas ? Depuis le royaume des morts, avec tendresse, humour et inquiétude, Akouété nous raconte l’histoire de sa soeur. A nous, ensuite, d’aller la raconter un peu plus loin...

ATTENTION : représentations au CDN en salle de répétition (place Jacques-Brel)

« La pièce de Rodrigue Norman aborde les croyances africaines, les rituels, le mensonge des adultes et le besoin de liberté de l’enfant. Autant de thèmes que la belle adaptation de Catherine Verlaguet et l’interprétation d’Athanase Kabré rendent accessibles aux plus jeunes. Un conte simple et fort. » Télérama Sortir

« La mise en scène d’Olivier Letellier est sobre et efficace. Un petit bijou de poésie drôle et tendre. A voir absolument. » Pariscope