Alors Carcasse

texte Mariette Navarro
mise en scène Bérangère Vantusso

Les fulgurances de la poésie alliées à la force expressive de la marionnette. Un spectacle inspiré.

Mais qui est donc Carcasse, personnage aussi fragile qu’obstiné ? Il se tient debout sur un seuil qu’il voudrait franchir et ne sait pas comment. Avide d’humanité, riche de désirs, de craintes et de refus, il nous ressemble étrangement…

Reliant théâtre, marionnettes et arts plastiques, Bérangère Vantusso s’empare de la langue douce et intense de Mariette Navarro, récompensée en 2012 par le Prix Robert-Walser. Manipulant une série de tiges de bois, les interprètes traversent le texte à la manière des récitants du théâtre de marionnettes japonais. Par traits et mouvements successifs, ils produisent des images fugaces de ce héros, distillant sa présence sans l’incarner. Tour à tour personnage, décor, sentiment, vision intérieure : Carcasse nous échappe pour mieux nous saisir, de sa voix singulière et inspirante.

Espace Pro
Création / Coproduction
Arts plastiques Marionnettes Théâtre
1h10
Partager
 

Distribution

 

avec Boris Alestchenkoff, Guillaume Gilliet, Christophe Hanon, Sophie Rodrigues, Stéphanie Pasquet

dramaturgie Nicolas Doutey
collaboration artistique Philippe Rodriguez-Jorda
assistanat à la mise en scène Laura Fedida
scénographie Cerise Guyon
son Géraldine Foucault
lumière Florent Jacob
costumes Sara Bartesaghi Gallo, Simona Grassano
régie générale Philippe Hariga
régie son Vincent Petruzzellis

production Compagnie trois-six-trente / coproduction Théâtre de Sartrouville et des Yvelines–CDN, Studio-Théâtre de Vitry, Festival mondial des arts de la marionnette de Charleville-Mézières, Le Manège, Scène nationale de Reims, le Nest – CDN de Thionville Lorraine, le Théâtre du Nord – CDN Lille Tourcoing / avec le soutien de la Spedidam et du Théâtre Jean-Arp, Scène conventionnée pour les arts de la marionnette / la compagnie trois-six-trente est conventionnée avec la DRAC Grand Est et le Conseil régional Grand Est
texte chez Cheyne éditeur, collection Grands Fonds, 2011
photos © Ivan Boccara

....

 

La presse

 

Double richesse du fond et de la forme, des comédien(ne)s manipulateurs extrêmement talentueux… Le Monde

Les cinq interprètes, tous formidables, opèrent un travail choral […] et nous font penser à des clowns felliniens (…) dont l’énergie est contagieuse. UBU Scènes d’Europe

Un spectacle beau, stimulant par sa forme, puissant dans le fond, que toute personne un tant soit peu curieuse devrait pouvoir découvrir. Toute la culture

Une mise en scène d’une rare élégance, fluide, dynamique, d’une certaine folie douce aussi, riche de mille détails et trouvailles qui épousent la fable et ajoute à sa poésie, son humour […] Une vertigineuse immersion dans un poème qu’il nous est donné également d’écrire. Un fauteuil pour l’orchestre

....