• Jazz partage #2

    Sarāb
    « Joy Ascension » Macha Gharibian

    Quand le jazz boit à la source de l’Orient : on se laisse porter par une figure lumineuse du jazz d’aujourd’hui et un jeune groupe furieusement inspiré.

    Rêver sur les harmonies du jazz, puiser dans l’infinie richesse des musiques traditionnelles du Moyen-Orient, exulter avec l’énergie du rock : telle est la recette de Sarāb. Ce jeune groupe, dont le nom signifie « mirage » en arabe, a pour voix lead la chanteuse d’origine syrienne Climène Zarkan. Entourée de cinq musiciens aux influences multiples, elle fusionne dans une transe réjouissante les mélodies des poètes arabes et les textures sonores du jazz contemporain.

    Macha Gharibian, vocaliste habitée, nous plongera ensuite dans les couleurs profondes et aériennes de son troisième album. Des paysages sonores entêtants où s’entremêlent la tradition arménienne, le jazz, le soul et la pop. Elle livre ses tourments et exaltations, dans les nuances feutrées et déchirantes d’une voix qui capture toutes les émotions. Autour de ses claviers acoustique et électrique, la compositrice s’adjoint une section rythmique ensorcelante : Dré Pallemaerts à la batterie et Chris Jennings à la contrebasse.

     

    Distribution

     

    Sarāb :
    Climène Zarkan voix
    Robinson Khoury trombone, voix
    Thibault Gomez piano préparé, rhodes, voix
    Baptiste Ferrandis guitare, voix
    Timothée Robert basse, voix
    Paul Berne batterie

    Macha Gharibian « Joy Ascension » :
    Macha Gharibian voix, piano, rhodes
    Chris Jennings contrebasse
    Dré Pallemaerts batterie

    production Colore
    photos © Christophe Charpenel, Richard Schroeder

    ....

     

    En écoute...

     

    … et en images

    Sarāb


    Macha Gharibian

    ....

     

    La presse

     

    Macha Gharibian embrase sa musique de ses racines arméniennes, de son éducation de musique classique, de la découverte du jazz à New York, de la pop. Le résultat est une musique aventureuse, une découverte, un voyage à travers ses rêves. Le Soir

    ....