Le Projet

SYLVAIN MAURICE / L'ENSEMBLE ARTISTIQUE

Le Théâtre de Sartrouville et des Yvelines est une fabrique où s’inventent les formes d’aujourd’hui. C’est pourquoi quatre artistes nous rejoignent pour trois ans.

Deux femmes et deux hommes. Deux générations. Auteurs, metteurs en scène, marionnettistes, parfois tout à la fois. Cette saison, chacun crée à l’occasion d’Odyssées en Yvelines une pièce à l’adresse de l’enfance et la jeunesse. Une façon de défendre l’idée d’un théâtre qui rassemble toutes générations confondues.

Une saison 17-18

 

 

Un éclat de rire ! Quand j’ai lu le roman La Septième Fonction du langage de Laurent Binet, j’ai immédiatement voulu le porter à la scène. « On a assassiné Roland Barthes alors qu’il sortait d’un déjeuner avec François Mitterrand le 25 février 1980 ! Qui a commis le crime ? » La version scénique de ce polar déjanté, aussi méchant que ludique, sera l’un des temps forts d’une saison construite autour de huit spectacles créés au Théâtre de Sartrouville ou « en résidence décentralisée » dans les Yvelines.

Le Théâtre de Sartrouville et des Yvelines est en effet la seule structure d’Île-de-France située « en grande couronne » dont la mission principale est la création théâtrale. Notre Centre dramatique national est une fabrique où se crée au quotidien, avec humilité et détermination, le théâtre d’aujourd’hui – avec une attention toute particulière pour les œuvres à l’adresse de l’enfance et l’adolescence, grâce au festival Odyssées en Yvelines.

Nous sommes fiers de fêter la 11e édition de cette manifestation emblématique, avec six créations originales en direction de la jeunesse, diffusées plus de deux cents représentations dans notre département pour partir ensuite sur les routes de France. Saluons également la collaboration avec l’Oiseau-Mouche, compagnie qui réunit des comédiens professionnels en situation de handicap, avec la création de Bibi, librement inspiré de Charles Pennequin : « Bibi fête son anniversaire. À cette occasion, ses cousins ont préparé des chansons et des petits spectacles. Mais derrière la bonhommie, la colère gronde : Bibi dit la misère de son enfance, et parle de son père, tellement aimé et tellement haï. »

Autour de ces rendez-vous importants, nous vous proposons une large programmation – théâtre, danse, musique(s), cirque – construite avec ferveur et conviction ; des coups de cœur, des spectacles de référence, des propositions fédératrices et familiales. Chacun pourra y combler sa curiosité et son appétit de spectacle. Imaginée avec enthousiasme, cette nouvelle saison vous propose intelligence et émotion. À bientôt au Théâtre de Sartrouville et des Yvelines !

Sylvain Maurice