• Tu, El Cielo Y Tu

    [En Tus Brazos]
    conception et chorégraphie Catherine Berbessou

    Dans l’étreinte brûlante du tango, le corps se fait la chambre d’écho de la passion amoureuse (au TPE de Bezons).

    Danse
    Partenariat avec le Théâtre Paul-Eluard > Bezons | 1H30

    Quatre couples se rencontrent et dansent sur toute la palette des sentiments. Ici, ce n’est pas une histoire qui se raconte, mais des histoires. Danser avec amour, tendresse, désir, passion, avec indifférence, le cœur déjà ailleurs ou rongé par la jalousie. Le vocabulaire du tango se mêle  à la gestuelle contemporaine pour rendre visible dans les corps cette jungle des sentiments.

    Si le tango fait partie de ces danses de couple qui racontent forcément une histoire d’amour, celui de Catherine Berbessou n’échappe pas à la règle. Histoire d’amour entre une danseuse contemporaine et un pays, l’Argentine, où elle étudie avec les plus grands. Elle offre un tango ardent, intense, qui nous jette au visage les   fragments d’un discours amoureux.

    Partager

    Distribution

    interprètes Carmela Acuyo, Stéphane Bourgeois, Rémi Esterle, Noémi Ettlin, Claire Meguerditchian, Willem Meul, Marion Métais, Sabine Novel, Federico Rodriguez Moreno, Isabelle Teruel

    assistanat chorégraphie Claire Richard
    création sonore David Geffardc
    costumes Myriam Drosne
    conseil et régie lumière Julien Pichard
    régie générale Christophe Velay
    régie son Hugues Laniesse et David Geffard
    production Françoise Empio
    diffusion Anne lise Ourmières
    images Jérôme cassou

    coproduction La Briqueterie – CDC du Val-de-Marne, le Théâtre de Rungis, le Théâtre – Scène nationale de Mâcon, le Dôme Théâtre d’Albertville, la Filature – Scène nationale de Mulhouse, la MCNA de Nevers / avec le soutien de l’Adami
    accueil studio, partenariat avec la Compagnie 29x27 – sept cent quatre vingt trois – Nantes / accompagnement spécifique à Micadanse-Paris / remerciement à Altertango, Altavia, Group Dis et aux généreux aficionados / © D. Aucante

    La presse

    Un tango nommé désir. Danser

    Son tango décoiffe hommes et femmes. La Croix

    L’irréprochable tango de Catherine Berbessou fait délicieusement mentir l’adage « qui trop embrasse, mal étreint. La Terrasse