• Comme vider la mer avec une cuiller

    conception Yannick Jaulin
    mise en scène Matthieu Roy

    Une plongée jubilatoire dans les grands récits de l’humanité. Une sacrée entreprise !

    Théâtre
    Grande salle numérotée | 1H15
    • jeu. 11 mai 17 : 19h30

    Au pied d’un tableau, un homme se retourne vers nous et commence : « Ce n’est pas parce qu’on regarde tous la même chose, qu’on se raconte la même histoire ». Nous voilà lancés dans le récit de ce conteur de génie qu’est Yannick Jaulin. On plonge avec lui dans les histoires millénaires qui fondent notre héritage. Incarnant avec verve et un sens aigu du comique les personnages bibliques, il met Moïse, Lilith, Jésus, la reine de Saba… tous dans le même bateau !

    Ce magicien des mots remonte à la source, à l’origine des histoires, pérégrine dans le sacré et ses Livres. Il touille avec sa cuiller la matrice des récits du monde, et délaie le buisson ardent des croyances embobinées. Accompagné par une violoniste, il transforme cette glaise brûlante en un long éclat de rire. Un sacré spectacle !

    Partager

    Distribution

    avec Yannick Jaulin
    musique et violon Morgane Houdemont
    assistanat à l’écriture Valérie Puech
    lumière Guillaume Suzenet
    son Jean-Bertrand André, Fabien Girard
    costumes Noémie Edel

    production Le Beau Monde ? Compagnie Yannick Jaulin ; coproduction La Coursive, scène nationale La Rochelle ; Théâtre L’Aire Libre – Centre de Production des Paroles Contemporaines, Saint-Jacques-de-la-Lande ; les Treize Arches, scène conventionnée de Brive ; l’Avant Seine / Théâtre de Colombes ; MC2: Grenoble ; la Grange Dimière – Théâtre de Fresnes ; Astérios spectacles,  décor fabriqué par les ateliers du Moulin du Roc, Scène nationale de Niort ; avec la participation artistique de l’ENSATT ; Le Beau Monde ? la Compagnie Yannick Jaulin est conventionnée par le Ministère de la Culture DRAC Poitou-Charentes, la Région Poitou-Charentes et le Département des Deux-Sèvres ; avec la participation artistique de l’ENSATT  © H. Jolly

    La presse

    Un spectacle respectueux, bienveillant, amusé. Salutaire aussi en ces temps sectaires. L’Humanité

    Croyons, rions, pensons avec Jaulin. Ouest France