• Au milieu de l’hiver, j’ai découvert en moi un invincible été

    texte et mise en scène Anaïs Allais

    Une recherche autour de la notion mouvante d’identité, dont on suit les personnages avec tendresse.

    Lilas est née en France mais ses racines la relient à l’Algérie. Malade, elle décide de plonger dans le passé, de renouer avec ces origines dont elle sait si peu, comme pour tenter de conjurer cet avenir qu’elle ne connaîtra sans doute pas. Bientôt, elle découvre que son grand-père, footballeur professionnel, arrière gauche à l’OM, remportait la Coupe de France en 1938 ! Alors, d’abord par le prisme du football puis par celui de la langue et de la musique, elle s’engage dans une quête intime qui mêle héritage familial et histoire coloniale, malgré les réticences de son frère Harwan, peu enclin à se pencher avec elle sur la question.

    Avec délicatesse et simplicité, la jeune auteure et metteure en scène Anaïs Allais conte sa propre recherche, à la lisière de la petite et de la grande histoire.

     

    Distribution

     

    avec Anaïs Allais, Méziane Ouyessad, François Praud

    collaboration artistique Damien Gabriac
    dramaturgie Charlotte Farcet
    scénographie Lise Abbadie
    vidéo Isabelle Mandin
    son Benjamin Thomas
    lumière Sébastien Pirmet
    administration-production Cécile Favereau, Bérengère Chargé, Marine Charles
    diffusion Emmanuelle Ossena – EPOC productions

    production La Grange aux Belles / coproduction Le Grand T – Nantes, La Colline, Théâtre national, La Halle aux Grains, Scène nationale de Blois / avec le soutien du Conseil départemental de Loire-Atlantique, la Région Pays de la Loire, la ville de Nantes, la Spedidam
    la compagnie La Grange aux Belles est soutenue par le Conseil départemental de Loire-Atlantique
    texte édité chez Actes Sud-Papiers, 2018
    photos © Simon Gosselin

    ....

     

    La presse

     

    À travers ce récit particulier et familial, ce spectacle rappelle la nécessité du travail collectif sur la guerre d’Algérie. Transfuge

    Le spectateur, pris d’une irrépressible affection pour les personnages, ne peut que sourire avec douceur devant le drame qui se joue devant lui. Mouvement

    On se laisse embarquer par ce conte à l’atmosphère des Mille et une Nuits qui nous écorche par les thèmes abordés : la fraternité,
    la mort, l’héritage… État critique

    ....