• Bérénice

    texte Jean Racine
    mise en scène Célie Pauthe
    accompagné de Marguerite Duras

    Simple et majestueux, le chef-d’œuvre de Racine dialogue avec les images de Duras.

    Par amour pour Titus, Bérénice fait le choix d’abandonner les siens, sa patrie, sa religion. Mais le peuple romain, qui désapprouve l’union de leur empereur avec une étrangère, pousse Titus à répudier celle qu’il aime…

    Racine atteint le sommet de son art dans cette tragédie, l’une des plus belles du théâtre. Traversée de vers incandescents, elle brille dans le répertoire par sa fin singulière : l’héroïne, qui a pourtant tout perdu, n’est pas contrainte de renoncer à la vie. Marguerite Duras imaginait même le retour de Bérénice en Galilée, dans son court-métrage de 1979, Césarée. La mise en scène de Célie Pauthe ravive chaque instant de ce chef-d’œuvre ; elle nous en fait éprouver l’intensité des phrases, le rythme des respirations. Et elle parvient avec grâce à y faire entrer, en contrepoint, les mots et les images de Duras.

     

    Distribution

     

    avec Marie Fortuit, Eugène Marcuse, Mahshad Mokhberi, Laurent Papot, Mélodie Richard, Hakim Romatif

    collaboration artistique Denis Loubaton
    scénographie Guillaume Delaveau
    lumière Sébastien Michaud
    costumes Anaïs Romand
    musique et son Aline Loustalot
    vidéo François Weber
    maquillage et coiffure Véronique Pflüger
    stagiaire à la mise en scène Antoine Girard
    traduction hébreu Nir Ratzkovsky
    répétiteur hébreu Zohar Wexler
    régie générale Jean-Michel Arbogast
    régie plateau David Chazelet
    régie lumière Philippe Ferreira
    régie son Régis Sagot
    régie vidéo Théo Cardoso
    construction décors et accessoires Jean-Michel Arbogast, David Chazelet, Franck Deroze, Dominique Lainé, Pedro Noguera, Patrick Poyard
    réalisation des costumes Florence Bruchon, France Chevassut assistées de Marie Meyer et Dorine Pequignot (en stage)
    réalisation parure Patrick Poyard
    tapisserie Marie-P Aubry
    remerciements à Anne-Françoise Benhamou, Michèle Kastner, Jean Mascolo, Nir Ratzkovsky, Bertrand Suarez

    production CDN Besançon Franche-Comté / avec le soutien de l’Odéon-Théâtre de l’Europe
    la création du spectacle a mobilisé l’ensemble de l’équipe permanente du CDN de Besançon, ainsi que les techniciens intermittents : Christian Beaud, Théo Chaptal, Adèle Grandadam, Jules Guérin, Bernard Guyollot, Charles Jacques, Alexandre Klentzi, Mathieu Lontananza, Claire Michoux, Antoine Peccard, Laure Saint-Hillier, Marc Vanbremeersch.
    photos © Élizabeth Carecchio

    ....

     

    La presse

     

    Ces vers aux balancements ensorcelants et soudain ces dépressions où le vers se casse en morceaux quand les cœurs s’affolent… La magie opère, intacte, impériale. Mediapart

    Célie Pauthe réussit à merveille à donner vie à cette incantation des âmes blessées. L’Est républicain

    Ce spectacle est géré tout du long avec une attention extrême et un tact infini. Culture Box

    ....