• Bibi

    d'après Charles Pennequin
    mise en scène Sylvain Maurice
    compagnie l'Oiseau-Mouche

    Motus, minus. Le génie, c’est bibi !

    Bibi fête son anniversaire. À cette occasion, ses cousins ont préparé un gâteau et surtout des surprises, des chansons et des petits spectacles. Mais derrière la bonhomie et la naïveté, la colère gronde : Bibi dit la misère de son enfance, les filles qu’on désire, et parle de son père, tellement aimé et tellement haï.

    La rencontre des comédiens de l’Oiseau-Mouche – compagnie professionnelle qui réunit des personnes en situation de handicap – et de Sylvain Maurice se place sous le signe de Charles Pennequin, dont le spectacle s’inspire très librement. Bibi est un projet où les corps parlent à travers des saynètes décalées, un peu à la manière de Jacques Tati. Pourtant, derrière le rire, Bibi est aussi un projet qui fait place à la colère : celle « des âmes simples » que l’auteur décrit aussi comme un « populo très tranquille, pas méchant pour un sou, la petite sottise de notre temps ». Bibi est une tentative de faire spectacle avec et pour les sans-voix.

    Partager

    Distribution

    d’après Pamphlet contre la mort de Charles Pennequin
    avec 2 extraits de L’Enregistré de Christophe Tarkos : Je gonfle et J’ai un problème

    avec Jonathan Allart, Marie-Claire Alpérine, Myriam Baiche, Jérôme Chaudière, Valérie Waroquier
    assistanat mise en scène Béatrice Vincent
    musique Dayan Korolic
    scénographie et lumière Éric Soyer
    costumes Marie La Rocca
    régie générale Rémi Rose

    Charles Pennequin et Christophe Tarkos sont publiés aux éditions P.O.L
    production Compagnie de l’Oiseau-Mouche / coproductionThéâtre de Sartrouville et des Yvelines – CDN
    ©Philippe Bretelle