• 1 heure 23’ 14’’ et 7 centièmes

    texte Jacques Gamblin
    chorégraphie Bastien Lefèvre

    Comment aller au bout de ses rêves ? Démonstration avec Jacques Gamblin, acteur et Bastien Lefèvre, danseur.

    Danse Théâtre
    Grande salle numérotée | 1h20

    Entre l’acteur et auteur Jacques Gamblin et le danseur Bastien Lefèvre, le courant passe. Si parfois il est électrique c’est pour mieux court-circuiter le manque de vigilance ou la tentation du renoncement, tout ce qui nous pousse à tourner le dos aux rêves que nous nous sommes fixés. Ce spectacle qui propose le face à face d’un entraineur et son athlète ne fait pas l’apologie des gagnants sans scrupule ni morale. Il raconte plutôt la façon dont l’humilité, la patience, la confiance permettent de réaliser ses désirs.

    Bien plus qu’un moment de sport, c’est une leçon de vie. Elle a des hauts et des bas. Elle fait rire. Elle émeut. Elle est à l’image de Jacques Gamblin : subtile, drôle, élégante et profonde.

    Partager

    Distribution

    avec Jacques Gamblin, Bastien Lefèvre
    assistanat mise en scène Domitille Bioret
    assistanat chorégraphie Catherine Gamblin Lefèvre
    lumière Laurent Béal
    scénographie Alain Burkarth
    costumes Marilyne Lafay
    staff d’entraînement Anne Bourgeois, Yannick Hugron
    sélections musicales Bastien Lefèvre
    régie générale et lumière Pierre Marteau
    régie son Marc de Frutos

    production Productions du dehors / coproduction Maison de la Culture d’Amiens, Le Théâtre – Scène nationale de Saint-Nazaire, Châteauvallon – Scène nationale, Espace Malraux – Scène nationale de Chambéry et de la Savoie, La Coursive – Scène nationale de La Rochelle, Bonlieu – Scène nationale d’Annecy, Théâtre Anne de Bretagne – Vannes, L’Arc – Scène nationale du Creusot, L’Archipel – Granville, Théâtre municipal de Coutances, Le Radiant-Bellevue Caluire et Cuire, le Forum – Fréjus, le Théâtre de Villefranche-sur-Saône, Maison des Arts – Thonon-Evian, Le CentQuatre Paris dans le cadre de son programme de résidence / remerciements à la compagnie Catherine Diverrès et au TAB pour la mise à disposition du Studio 8
    © Pascal Gely

    La presse

    L’écriture de Gamblin est sensible, tout comme son jeu, et à la fois concrète et poétique. La Terrasse

    Avec le danseur Bastien Lefèvre, Jacques Gamblin ožffre aujourd’hui un spectacle à la croisée des arts. L’un, le coach, a les mots. L’autre, l’athlète, a le geste. Deux hommes en quête d’exploits qui transpirent, rient, se cognent dessus. Parfois cruel, toujours passionné. Aujourd’hui en France Magazine