• Gus

    conception Sébastien Barrier

    Une épopée féline pétrie de rock, d’humour et de tendresse.

    Gus, le chat, est un drôle de héros perdu entre colère et mélancolie, entre l’envie de se faire câliner et celle de donner des coups de griffes. Quand Sébastien Barrier l’a rencontré, il a eu envie de lui dédier son quatrième spectacle, en s’adressant pour la première fois aux enfants.

    En mots, en images et en musique, il compose une cartographie sensible de Gus : une performance d’équilibriste où se télescopent les accords de rock, les salves d’humour mordant, de tendres poèmes d’amour et des digressions loufoques. Traversés de sensations félines, de fous-rires et de questions sur la vie, on voit doucement s’estomper les frontières entre l’humain et l’animal, et l’on ressort conquis. Si Dieu a inventé le chat pour que l’homme ait un tigre à caresser, Gus nous a appris à aimer et libérer notre tigre intérieur.

    # Jeune public Musique Théâtre
    Dès 10 ans |
    Petite salle numérotée | 1h
    Partager
     

    Distribution

     

    avec Sébastien Barrier

    musique Sébastien Barrier, Nicolas Lafourest
    lumière Jérémie Cusenier
    régie générale et régie lumière Alice Gill-Khan ou Élodie Rudelle
    son Jérôme Teurtrie
    dessins Benoît Bonnemaison-Fitte
    remerciements Catherine Blondeau, Chloé Gazave

    production Sébastien Barrier / production déléguée CPPC, Centre de production des paroles contemporaines – Saint-Jacques-de-la-Lande / coproduction et soutien Le Grand T, Théâtre de Loire-Atlantique – Nantes, La Colline, Théâtre national – Paris, Espace Malraux, Scène nationale de Chambéry et de la Savoie, Théâtre L’Aire libre – Saint-Jacques de la Lande, Le Channel, Scène nationale de Calais / la diffusion de ce spectacle a bénéficié du soutien financier de la Spedidam et de la Région Bretagne
    photos © Caroline Ablain, Karine Baudot

    ....

     

    La presse

     

    L’humour n’est jamais loin du désespoir et l’élégance est électrisante chez cet artiste-là. À suivre de très près, sous peine qu’il ne nous file entre les doigts. Théâtre(s)

    Ce conte musical et graphique est joliment foutraque. Il serait destiné aux enfants. Mais pas besoin de kidnapper un gamin, son neveu ou sa filleule pour le voir, allez-y comme des grands ! Télérama

    Sébastien Barrier met sa parole-fleuve au service du jeune public. Un portrait de chat à son image : brillant et inattendu. La Terrasse

    ....