Jamais dormir

texte et mise en scène Baptiste Amann

Quand la nuit nous dévoile son pouvoir extraordinaire : celui de se réinventer mille vies.

Thalia ne dort pas. C’est impossible. Il y a trop à inventer la nuit. Trop à découvrir. Surtout quand on a la chance d’habiter un lit-couteau-suisse, de connaître le passage des mondes engloutis, d’être la soeur secrète d’un nuage. Surtout quand la vie derrière la porte est trop dure à rêver. Autour d’un dispositif scénique très simple, un lit qui tour à tour devient navire, cabane, tapis volant, une petite fille de 8 ans raconte les mondes qu’elle fabrique la nuit pour échapper à la violence de son environnement.

Avec cette pièce, l’auteur et metteur en scène Baptiste Amann rend hommage à l’imaginaire, aux petites filles qui débordent, à la nuit et à son pouvoir fantasmagorique. Un récit frondeur et aventurier, comme un échantillon des mille vies qui se réinventent dans le secret des chambres d’enfants que la souffrance a conduits à produire de la beauté.

Espace Pro
Coproduction
100% famille | Théâtre
Dès 7 ans |
45 min
Partager
 

Distribution

 

avec Thalia Otmanetelba

régie générale Auréliane Pazzaglia
construction décor Marc Valladon
production / diffusion Morgan Helou

production Théâtre de Sartrouville et des Yvelines–CDN / coproduction L’Annexe, Glob Théâtre – Scène conventionnée d’intérêt national  – Art et Création (Bordeaux), IDDAC –  Agence culturelle du Département de la Gironde /remerciements  au Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine pour l’accueil en répétitions / L’Annexe est conventionnée par le ministère de la Culture – DRAC Nouvelle-Aquitaine, subventionnée par la Ville de Bordeaux et la Région Nouvelle-Aquitaine / Baptiste Amann est associé à la Comédie de Béthune – CDN Hauts-de-France et au Méta CDN de Poitiers Nouvelle-Aquitaine / il est également artiste compagnon du TnBA – Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine / photos © Jean-Marc Lobbé

....

 

La presse

 

« Thalia Omanetelba, vive et ardente, respire d’une bienfaisante fureur salvatrice qui enchante. » Hottello

....