• Jazz partage #3

    Lou Tavano, Leïla Martial

    Trois rendez-vous tout au long de la saison, en collaboration avec Colore.

    Pour ce troisième rendez-vous de la saison, Jazz partage réunit deux sensations du jazz vocal, deux artistes en pleine ascension. Le premier plateau réunira l’auteure-interprète Lou Tavano, son pianiste et compositeur Alexey Asantcheeff, et le violoncelliste Guillaume Latil. Pratiquant le chant comme une nécessité existentielle, Lou Tavano interprète de son timbre grave et profond des chansons dont les mots se font écho de sa propre histoire. Elle est traversée par des influences qui dépassent la géographie du jazz : musique symphonique, folk, tradition balinaise…

    Le second plateau est celui de Leïla Martial, une artiste qui avance dans son art comme la funambule sur son fil. Son jazz est audacieux, frénétique, poétique. Sa palette vocale regorge de couleurs qu’elle semble pouvoir multiplier à l’infini. On la découvre ici avec son groupe Baa Box, trio musical maniant le groove et l’improvisation avec une énergie jubilatoire.

    Musique
    Grande salle numérotée | 1h45
    Partager

    Distribution

    Lou Tavano voix
    Alexey Asantcheeff piano
    Guillaume Latil violoncelle

    Leïla Martial voix
    Éric Perez voix, percussions
    Pierre Tereygeol guitare, voix

    son Baptiste Chevalier-Duflot

    production Colore
    © Alice Lemarin, Sylvain Gripoix

              En écoute

     


    La presse

    « Dans la voix grave, abyssale et comme voilée de givre de Lou Tavano passent des inflexions qui sont folk autant que jazz. » Les Inrocks

     « Le no man’s land joyeusement barré de Leïla Martial est traversé de fulgurances jazz improvisées, d’envolées rock bruitistes, de perles pop habitées de poésie. » Le Télégramme

     « En véritable équilibriste, Leïla Martial cherche à bousculer l'auditeur et à le tirer de son confort, jouant autant sur les timbres que du traitement de sa voix, qu'elle pare de strates superposées et transforme en un instrument polymorphe improbable. » CHOC - Jazz Magazine