• La Loi de la gravité

    texte Olivier Sylvestre
    mise en scène Cécile Backès

    Un théâtre adolescent qui, en posant avec sensibilité les questions d’identité et de norme, nous parle à tous.

    Dom et Fred ont 14 ans. Chacun des deux hésite sur son genre. Qu’est-ce qu’être fille ou garçon ? Comment oser être qui on veut ? Comment soutenir le regard des autres ? Les deux adolescents vont tester ensemble les frontières de leur espace.
    Avec ce spectacle en forme d’ode à la différence et à la liberté, Cécile Backès poursuit son travail autour de l’intimité. Après Annie Ernaux, elle porte à la scène le texte franc et délicat de l’auteur québécois Olivier Sylvestre. Une pièce qui, à travers la question du genre, ouvre une réflexion plus large sur les normes dictées par notre société et sur la possibilité de s’inventer soi-même dans l’entre-deux, en-deçà d’une binarité imposée. Deux comédiens nous font entendre la force de cette écriture aux dialogues truffés d’humour, de complicité mais aussi de mots qui disent le malaise intérieur. Ce théâtre de parole est renforcé par la rythmique puissante d’une batterie. Elle palpite comme le cœur de ces deux ados qui nous regardent avec intensité et nous invitent à défier avec eux les lois de la gravité.

     

    Distribution

     

    avec Marion Verstraeten, Ulysse Bosshard
    batterie Arnaud Biscay ou Héloïse Divilly

    assistanat à la mise en scène et dramaturgie Morgane Lory
    scénographie Marc Lainé assisté d’Anouk Maugein
    son Stéphan Faerber
    lumière Christian Dubet
    costumes Camille Pénager
    accessoires Cerise Guyon
    maquillage Catherine Nicolas
    training physique Aurélie Mouilhade

    production Comédie de Béthune – CDN Hauts‑de‑France
    coproduction Théâtre de Sartrouville et des Yvelines – CDN
    texte publié aux éditions Passage(s), collection Libres courts au TARMAC
    photos © Simon Gosselin

    ....