• Elle voulait mourir et aller à Paris

    texte Joachim Latarjet, Alban Lefranc
    musique et mise en scène Joachim Latarjet

    Si Joachim Latarjet parle de lui, c’est pour mieux parler des autres. En théâtre et en musique, un retour sur origines pour mieux parler de l’exil.

    C’est l’histoire d’une femme, grecque et française. Elle n’est pas l’une puis l’autre, elle est l’une et l’autre. Grecque en 1966 à Thessalonique et française en 1968 à Paris. Elle n’a plus d’accent, rien, elle a fait disparaître toute trace de son pays d’origine. Pourquoi ? À partir de l’histoire de sa propre mère Joachim Latarjet aborde le sujet de l’exil, de la langue, de la mémoire. Que laisse-t-on derrière soi quand on part ? Qui abandonne-t-on ? Quelle part de soi reste loin de soi ?

    Passée par le tamis de l’écriture d’Alban Lefranc et de souvenirs personnels, une comédienne, deux acteurs-danseurs et un musicien créent une mythologie familiale. Ils joueront, chanteront et nous danserons.

    Musique Théâtre
    Grande salle numérotée | 1h15
    • mar. 23 janv. 18 : 20h30
    • mer. 24 janv. 18 : 20h30
    Partager

    Distribution

    avec Alexandra Fleischer, Daphne Koutstafti, Joachim Latarjet, Emmanuel Matte, Alexandre Théry
    vidéo Alexandre Gavras
    lumière Léandre Garcia Lamolla

    collaboration artistique Alexandra Fleischer
    dramaturgie et assistanat à la mise en scène Yann Richard
    son François Vatin
    costumes Nathalie Saulnier
    production Compagnie Oh ! Oui
    coproduction Les Subsistances de Lyon
    avec l’aide à la production dramatique de la DRAC Ile-de-France et le soutien d'Arcadi Ile-de-France, de la SPEDIDAM et del'ADAMI
    © Olivier Ouadah

    La presse

    Prônant un théâtre résolument musical, la compagnie Oh! Oui... raconte avec délicatesse une histoire aussi vraie que réinventée […] Elle voulait mourir et aller à Paris est un spectacle à part entière, fin et délicat, fait de dialogues toujours justes, de scènes ici croquignolesques et là touchantes... Médiapart