• Le Théorème du pissenlit

    texte Yann Verburgh
    mise en scène Olivier Letellier

    Ne jamais baisser les bras. Persister. Comme la fleur − sauvage, simple et joyeuse − qui épanouit ses capitules jaune d’or des pavés de la rue aux prés de haute montagne.

    Au Pays-de-la-Fabrique-des-Objets-du-Monde, Tao et Li-Na habitent un village à flanc de montagne. Leurs parents partis travailler à la ville, les deux enfants vivent avec les anciens. Jusqu’au jour où le père de Tao revient pour l’emmener avec lui. Désespérée, Li-Na part sur les traces de son ami et, au terme d’un périlleux voyage, le retrouve, épuisé par l’usine. Elle rejoint alors la chaîne, aux côtés d’autres gamins, éteints, comme Tao. Pour dénoncer le travail illégal des enfants, Li-Na commet alors la plus fantasque des insurrections.

    Alertés par les questions de liberté, d’union et de désobéissance, Olivier Letellier et Yann Verburgh sont convaincus qu’un geste poétique peut engendrer d’incroyables conséquences politiques. L’histoire qu’ils
    inventent convoquent l’amitié, la nature comme terrain de jeu salvateur, l’imagination comme outil de résistance face à une autorité destructrice. Sur scène, cinq artistes à la fois danseurs, marionnettistes, jongleurs-diabolistes et comédiens incarnent autant de voix que de points de vue sur cette fable, dans une joyeuse effervescence. Une création qui nous interpelle et nous interroge, sans rien imposer. Comme un appel d’air…

    Coproduction
    100% famille Théâtre
    Dès 9 ans |
    Grande salle | 1h
    Partager
     

    Distribution

     

    avec Fiona Chauvin, Anton Euzenat, Perrine Livache, Alexandre Prince et Antoine Prud’homme de la Boussinière
    assistanat à la mise en scène Marion Lubat
    lumière Jean-Christophe Planchenault
    création sonore Antoine Prost assisté de Haldan De Vulpillières
    scénographie-accessoiriste Cerise Guyon
    accessoiriste, régie plateau Elvire Tapie
    costumes Augustin Rolland
    régie générale Célio Ménard
    régie lumière (en alternance) Arthur Michel et Jean-Christophe Planchenault
    régie son (en alternance) Haldan De Vulpillières, Célio Menard et Arnaud Olivier
    régie plateau (en alternance) Brahim Achhal et Elvire Tapie

    coproduction Théâtre de la Ville, Paris, La Filature – Scène nationale de Mulhouse, Espace des Arts – Scène nationale de Chalon-sur-Saône, Le Grand T - Théâtre de Loire-Atlantique Nantes, Théâtre de la Manufacture-CDN Nancy Lorraine, Le Quai-CDN d’Angers, La MAC – Créteil, Le Grand Bleu – Lille, Ville de Fontenay-sous-Bois, Théâtre de Sartrouville et des Yvelines–CDN / avec les soutiens La Scène nationale de Bayonne, Le Canal théâtre du Pays de Redon, Scène conventionnée d’intérêt national art et création pour le Théâtre, L’Équinoxe, Scène nationale de Châteauroux / photos © Christophe Raynaud de Lage

    ....