• Léviathan

    texte Guillaume Poix
    conception et mise en scène Lorraine de Sagazan

    Créé en 2024 au Festival d’Avignon, le dernier spectacle de Lorraine de Sagazan s’attache à la notion de comparution dans le champ de la justice contemporaine. Elle propose une expérience forte, pensée comme un véritable rituel capable de rétablir une forme de justice là où elle manquerait. La puissance de la fiction infuse en nous, révélant de frappants éclats de vérité.

    Remarquée pour ses adaptations libres de textes du répertoire, Lorraine de Sagazan entame un cycle de créations tissées à partir de collectes d’entretiens. Pour La Vie invisible en 2020, elle recueillait les mots de personnes malvoyantes, pour Un Sacre en 2021 elle a pris pour point de départ la parole autour de l’absence de prise en charge de la mort pendant la pandémie. Avec cette pièce, Léviathan, elle se concentre sur les sentiments de justice et d’injustice.

    Dans ce spectacle, Lorraine de Sagazan pense le théâtre comme un contre-espace pour interroger le fonctionnement du système judiciaire, ses béances, ses alternatives. Le Léviathan, figure biblique ambivalente, à l’immense héritage philosophique et littéraire pose la question suivante : qui est le monstre ? Se confrontant à la construction instituée du droit, son organisation ; la détention de l’autorité et de la violence dite légitime, le spectacle tente, usant de registres divers, de renverser certaines évidences et d’opérer des points de bascules par delà le bien et le mal.

    Théâtre
    Dès 15 ans |
    Grande salle numérotée | 2h30 | création
    Partager
     

    Distribution

     

    avec Khallaf Baraho, Jeanne Favre, Felipe Fonseca Nobre, Jisca Kalvanda, Antonin Meyer-Esquerré, Mathieu Perotto, Victoria Quesnel, Éric Verdin et le cheval Oasis
    collaboration à l’écriture Lorraine de Sagazan
    dramaturgie Agathe Charnet et Julien Vella
    assistanat à la mise en scène Antoine Hirel
    scénographie Anouk Maugein assistée de Valentine Lê
    lumière Claire Gondrexon assistée d’Amandine Robert
    conception et création costumes Anna Carraud assistée de Marnie Langlois et Mirabelle Perot
    création vidéo et cadrage Jérémie Bernaert
    création son Lucas Lelièvre
assisté de Camille Vitté
    musique comparution chantée Pierre-Yves Macé
    chorégraphie Anna Chirescu
    masques Loïc Nebreda
    perruques Mityl Brimeur
    mise en espace cheval Thomas Chaussebourg
    travail vocal Juliette de Massy
    régie générale Vassili Bertrand
    régie plateau Kourou
    administration, production, diffusion AlterMachine | Marine Mussillon et Carole Willemot
    relations presse AlterMachine I Camille Hakim Hashemi
    apprentie mise en scène Danaé Monnot
    construction du décor Ateliers de la Comédie de Saint-Etienne, Atelier Coulons Tapissier et ateliers du Théâtre National de Bretagne
    réalisation des costumes Anna Carraud, Marnie Langlois, Mirabelle Perot, Flore Chrétien, Tom Savonnet, Zlatoslava Novytska, Oscar Houtin et ateliers de la Comédie de Saint-Etienne

    production La Brèche, La Comédie de Saint-Etienne – CDN / coproduction Odéon – Théâtre de l’Europe, Théâtre Gérard-Philipe – CDN de Saint-Denis, Académie de France à Rome – Villa Médicis, Théâtre de la Cité – CDN Toulouse Occitanie, Comédie de Reims – CDN, Comédie de Béthune, Théâtre Dijon-Bourgogne – CDN, Festival d’Avignon, Théâtre national de Bretagne, La Passerelle –Scène nationale de Saint-Brieuc, Théâtre du Beauvaisis, L’Azimut – Antony | Châtenay Malabry, CDN de Normandie-Rouen (en cours) / avec le soutien artistique du Jeune Théâtre National / action soutenue par la Région Ile de France / accueil en résidence CDN de Normandie-Rouen, MC93 – maison de la Culture de Seine-Saint-Denis à Bobigny, Le CENTQUATRE – Paris, ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie, Comédie de Valence / la compagnie La Brèche est conventionnée par le ministère de la Culture – Ile-de-France
    © Simon Gosselin

    ....