• Simon la Gadouille

    texte Rob Evans
    mise en scène Arnaud Anckaert

    Une histoire prégnante sur le rejet et l’intégration, la moquerie et l’admiration.

    Théâtre
    Dès 9 ans | Offre famille
    Petite salle numérotée | 1h
    • mer. 28 mars 18 : 15h30

    Au retour des vacances de Pâques, l’école compte deux nouveaux élèves : Martin et Simon, qui se lient d’amitié et deviennent vite inséparables. La pièce raconte leur histoire poignante en marge des autres élèves de la classe, souvent impitoyables. Tendre et cruel, le texte de l’auteur écossais Rob Evans fait renaître les images du passé pour évoquer les touchantes difficultés d’être courageux quand on est enfant, et les remords qui collent parfois à l’âme des adultes.

    Dans une relation très proche au public, le comédien, seul en scène, livre une interprétation remarquable des différents élèves, drôle et terrible à la fois. Un musicien accompagne cette traversée dans l’enfance, apportant au récit une très juste dose d’émotions. Bouleversant.

    Partager

    Distribution

    avec François Godart (jeu)
    Benjamin Delvalle (interprétation musicale)
    pièce imaginée par Rob Evans, Andy Manley, Gill Robertson
    traduction Séverine Magois
    L’Arche est éditeur et agent théâtral du texte (novembre 2012)
    scénographie Arnaud Anckaert
    en collaboration avec Olivier Floury
    lumière et régie générale Olivier Floury
    musique Benjamin Delvalle
    collaboration costumes Alexandra Charles

    production Compagnie Théâtre du Prisme (Arnaud Anckaert et Capucine Lange) / coproduction Le Grand Bleu, Lille L’Escapade, Hénin-Beaumont / coréalisation Comédie de Béthune CDN – Hauts-de-France, la Ville de Béthune-Festival Artimini / avec le soutien de Lille 3000 / remerciements La Rose des vents – Scène nationale Lille Métropole, Villeneuve d’Ascq
    la Compagnie Théâtre du Prisme est conventionnée par le ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Hauts-de-France, le Conseil régional Hauts-de-France / soutenue par le Département du Pas-de-Calais au tire de l’implantation, Le Département du Nord, la Ville de Villeneuve d’Ascq / compagnie associée au Théâtre Jacques Carat – Cachan
    © Bruno Dewaele

    La presse

    Voir un spectacle aussi juste et aussi émouvant, et entendre de telles phrases, il y a des jours comme cela à marquer d’une pierre blanche. Théâtre du Blog

    On rit, on est ému, aussi, en voyant cette pièce sur le courage et les remords, complètement atemporelle. Ouest France