• Titi Robin

    Rebel Diwana

    Le grand musicien nous livre un regard aigu sur le monde, dont il saisit toute la violence et la beauté…

    Depuis 35 ans, le poète-musicien Thierry (Titi) Robin réactive dans son œuvre une mémoire commune aux cultures méditerranéennes, irriguant ses mots et ses compositions d’influences allant d’Afrique du Nord jusqu’en Inde, en passant par le sud des Balkans et le Machreq.

    Dans son nouvel album, Rebel Diwana, l’artiste change de peau et d’outils sans rien abdiquer de son âme, de sa vision. Délaissant le oud et le bouzouq pour la guitare électrique, il s’entoure notamment d’un joueur de sarangi et d’un chanteur indien avec qui il mêle sa voix, pour une fusion musicale unique. Ensemble, ils nous livrent sur scène ce recueil de poèmes acérés et sensuels où se confondent les thèmes de la passion et de l’exil.

    Musique
    Grande salle numérotée | 1h30
    • ven. 12 avril 19 : 20h30
    Partager
     

    Distribution

     

    Titi Robin guitares, voix
    Arthur Alard batterie
    Natallino Neto basse
    Murad Ali Khan sarangi
    Fred Dupont claviers
    Shuheb Hasan chant

    production Molpe Music
    © Édouard Beau, D. R.

    ....

     

    La presse

     

    « Une des plus singulières trajectoires d’artiste en France. » Le Monde de la musique

    « Titi Robin continue de renverser les murs qui séparent les sectarismes culturels. » Regards

    « Depuis plus de 30 ans, Titi Robin a navigué aux confluences des cultures tziganes, orientales et européennes, sur la vague impétueuse et majestueuse qui coule des contreforts de l’Inde à travers l’Asie centrale jusqu’aux rives de la mer Méditerranée. » France culture

    « Titi Robin joue ses voyages extérieurs ou intérieurs… Sa musique est un mouvement. Une traversée, une navigation spirituelle. Une élévation. » Accordéon magazine

    « Son travail tient pour partie de l’ethnologie musicale, de l’autre d’une étincelante symbiose entre le patrimoine local et son répertoire original personnel. » L’Est républicain

    ....