• Nous, dans le désordre

    écriture et mise en scène Estelle Savasta

    Et si le silence était un acte de rébellion ultime ? Un conte moderne lumineux et troublant, qui bouscule nos certitudes.

    Ismaël a vingt ans. Subitement, il décide d’aller s’allonger à l’orée de la forêt, en laissant à ses proches quelques mots aussi radicaux qu’énigmatiques : « Je vais bien. Je ne dirai rien de plus. Je ne me relèverai pas. » Sa famille et ses amis, bientôt rejoints par des inconnus, se relaient à son chevet pour tenter de comprendre son geste.

    Estelle Savasta, auteure du spectacle hic et nunc (festival Odyssées 2018), met en scène une fable sur la transgression qui nous saisit, quel que soit notre âge, par les questions qu’elle pose : qu’est-ce qui nous lie les uns aux autres ? Les nombreux personnages de cette histoire, incarnés par cinq comédien·nes, se soutiennent et s’affrontent, dans la douceur ou la violence, pour essayer de trouver des réponses. Un spectacle à la beauté envoûtante, traversé par un texte fort, des images en clair-obscur inspirantes et une musique aérienne.

     

    Distribution

     

    avec Flore Babled, Olivier Constant, Zoé Fauconnet, Valérie Puech, Damien Vigouroux

    assistanat à la mise en scène – stagiaire Chine Modzelewski
    musique Ruppert Pupkin
    collaboration aux arrangements Benoit Perraudeau
    scénographie Alice Duchange
    construction Olivier Brichet
    création lumière Romain de Lagarde
    costumes Cécilia Galli assistée par Aliénor Figueiredo
    regard chorégraphique Mathias Dou
    régie générale et lumière Yann Lebras
    régie son Anouk Audart

    production Cie Hippolyte a mal au cœur
    coproduction La Garance scène nationale de Cavaillon, Théâtre du Pays de Morlaix, ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie, Théâtre Romain Rolland – Villejuif, Le Tandem – Arras Douai
    soutiens Fondation E.C.Art-POMARET, SPEDIDAM, Chaillot Théâtre national de la danse, La Colline Théâtre national, Le Grand Bleu – Lille
    action financée par la Région Île-de-France
    avec le soutien du Département du Val-de-Marne et de l’ADAMI
    la compagnie Hippolyte a mal au cœur est conventionnée par la DRAC Île-de-France – Ministère de la Culture / la compagnie s’engage à respecter la Charte régionale des valeurs de la République et de la laïcité.
    photo © Danica Bijeljac

    ....