Le Projet du CDN

LA SAISON 2021/22

Cher public

 

Nous avons imaginé le Théâtre de Sartrouville et des Yvelines–CDN comme un lieu d’invention permanente, un outil partagé où se créent les spectacles d’aujourd’hui : le théâtre dans ses différentes formes — et notamment le jeune public —, la marionnette, le cirque, la danse, les musiques…, et la rencontre entre ces différentes disciplines.
Nous avons imaginé une « fabrique », où les artistes s’impliquent au quotidien auprès des habitants, dans la vie de la cité, dans les quartiers, auprès des structures associatives et des établissements scolaires. Et dont le travail se déploie à l’ensemble du département, en s’appuyant sur les scènes, les bibliothèques et les partenaires du territoire.
Nous souhaitons que le Théâtre de Sartrouville soutienne des artistes novateurs, produise des spectacles audacieux et, dans le même mouvement, partage ces œuvres avec les habitants, quels que soient leur âge, leur origine sociale ou culturelle. Grâce à des rencontres, des ateliers, des petites formes, nous voulons mettre en valeur les capacités créatrices de chacun. Et, qu’à travers ces expériences, chacun trouve des repères pour s’inscrire pleinement dans le monde dans lequel nous vivons.
Pour la saison 21/22, ils seront onze artistes et partenaires invités qui ponctueront la programmation : Baptiste Amann, Sophie Cusset, Nicole Genovese, Joachim Latarjet, David Lescot, Marion Lévy, Thomas Quillardet, Claire Diterzi, Julia Vidit, l’Ensemble TM+ et Jazz partage avec Colore.
Créer, partager, transmettre : voilà le projet autour duquel s’organisent les propositions que nous vous soumettons aujourd’hui.

Sylvain Maurice et l’équipe du Théâtre de Sartrouville–CDN

 

CRÉATIONS / COPRODUCTIONS  / PARTENARIATS 

Les artistes invités 21/22

Baptiste Amann
Baptiste Amann commence une carrière de comédien au théâtre et au cinéma en 2007. En 2010, il fonde « L’outil », collectif au sein duquel il crée ses premiers spectacles. Artiste associé à la Comédie de Reims durant trois ans, il y écrit La Truite (2016) et signe deux pièces pour la sortie des élèves, Les Fondamentaux (2015) et Rapport sur toi (2018). Il crée en 2016 le premier volet d’une trilogie intitulée Des Territoires, qu’il achève en 2019 et présente en 2021, dans son intégralité (7 heures), au festival In d’Avignon. Pour sa première participation au festival Odyssées en Yvelines en 2022, il fera appel à l’enfant de 8 ans qui sommeille en lui pour créer Jamais dormir.

Sophie Cusset
Comédienne et metteure en scène, Sophie Cusset travaille depuis 1996 au sein de la compagnie Octavio, collectif théâtral dont l’approche est empreinte du travail du clown. Parmi leurs spectacles les plus récents : Bang-Bang, Hop là ! Fascinus !, Men at work ou encore Héroïnes. Parallèlement, elle collabore depuis une quinzaine d’années avec Pierre Guillois et joue dans ses mises en scène : Roméo et Juliette, La Fête, L’Œuvre du Pitre, Noël sur le départ et Les caissières sont moches-version rue. Nous aurons le plaisir de l’accueillir avec Wonder Woman enterre son papa, une création dont elle signe l’écriture et la mise en scène, et dont elle est également interprète.

Claire Diterzi
Après plusieurs albums, avec son trio Dit Terzi ou sous son propre nom, la chanteuse et multi-instrumentiste s’est tour à tour frottée au théâtre, à la danse (avec Philippe Decouflé), à la littérature, à l’écriture de musique de films ou aux arts visuels (avec Titouan Lamazou). Ses créations se jouent des frontières esthétiques (du rock à l’opéra, de l’électro à la musique contemporaine) et des impératifs catégoriques (Le Salon des Refusées, 69 battements par minute, L’Arbre en poche…). En 2022, elle créera son premier spectacle à destination de la jeunesse dans le festival Odyssées en Yvelines : Puisque c’est comme ça je vais faire un opéra toute seule.

Nicole Genovese
Nicole Genovese manie l’humour et l’absurde pour mieux ausculter nos comportements humains et leur mécanique aliénante. La comédienne, auteure et metteuse en scène franco-finlandaise revisite le boulevard dans Ciel ! mon placard (2014) et met en scène un repas de famille déjanté dans Hélas (2019). Elle a signé deux créations avec l’artiste suisse Joël Maillard, Imposture posthume (2019) et Les Univers (2021), et prépare pour 2022 Le Rêve et la plainte. Artiste invitée pour la première fois dans le festival Odyssées, elle créera Bien sûr oui ok, un spectacle imaginé pour les salles de classe au collège, mêlant cuisine, magie et réflexions loufoques ou profondes sur la vie.

Joachim Latarjet
Deux ans après Le Joueur de flûte, adaptation du célèbre conte des frères Grimm jouée dans le cadre du festival Odyssées en Yvelines et programmée au Festival In d’Avignon, Joachim Latarjet créera cette saison Isabelle. Un spectacle entre théâtre et concert dans lequel l’auteur, comédien et metteur en scène se livre à une nouvelle exploration de sa mythologie familiale, après Elle voulait mourir et aller à Paris (2017). Avant cela, nous aurons le plaisir de le retrouver en septembre pour la reprise de Réparer les vivants, mis en scène par Sylvain Maurice, dont il signe et interprète la musique en live aux côtés du comédien Vincent Dissez.

David Lescot
Auteur, metteur en scène et musicien, David Lescot cherche à créer des formes impures où son écriture rencontre la musique, le chant, la danse et toutes sortes de documents authentiques ou poétiques. Parmi ses dernières créations : Ceux qui restent (2014, publié chez Gallimard), Les Glaciers grondants (2015), Portrait de Ludmilla en Nina Simone (2017), Les Ondes magnétiques (2018, Comédie-Française) et deux spectacles jeune public, J’ai trop peur (2015) et J’ai trop d’amis (2020), présentés au Théâtre de la Ville. On le retrouvera cette saison avec la comédie musicale Une femme se déplace (2019) et Depuis que je suis né, l’une des six créations du festival Odyssées.

Marion Lévy
Après avoir fait partie de la compagnie Rosas dirigée par Anne Terea de Keersmaeker, la danseuse et chorégraphe Marion Lévy fonde en 1997 la compagnie Didascalie. Suivrons une douzaine de créations, parmi lesquelles En somme ! (2009) au Théâtre national de Chaillot, Dans le ventre du loup et Une histoire de soldat pour le théâtre de Matsumoto au Japon (2012), ou encore Training et Ma Mère L’Oye (2019). Parallèlement elle chorégraphie et collabore pour le théâtre et le cinéma avec Pascal Rambert, James Thierrée, Yasmina Reza ou Noémie Lvovsky… Cette saison, elle sera associée à l’auteure Mariette Navarro pour la création d’Et si tu danses, dans le cadre du festival Odyssées.

Thomas Quillardet
Thomas Quillardet présentera en décembre sa nouvelle création, Une télévision française. L’auteur et metteur en scène revient au Théâtre de Sartrouville après y avoir créé deux pièces pour le festival Odyssées en Yvelines, L’Encyclopédie des super-héros (2020) et La Rage des petites sirènes, mis en scène par Simon Delattre (2018). Parmi ses spectacles récents : deux adaptations de scénarios d’Éric Rohmer (Où les cœurs s’éprennent en 2016, et L’Arbre, le Maire et la Médiathèque en 2021), Tristesse et joie dans la vie des girafes, de Tiago Rodrigues (2017, programmé au festival In d’Avignon) et Ton père, d’après le roman de Christophe Honoré (2020).

Julia Vidit
Depuis 2006, Julia Vidit monte et diffuse des spectacles pour grands plateaux, ainsi que des formes plus légères qui parcourent les territoires à la rencontre des habitants. Elle revisite les textes classiques (Le Menteur, de Corneille en 2017 ou encore Chacun sa vérité, de Pirandello en 2022) et met en scène des textes inédits d’auteurs contemporains : Ivan Viripaev (Ilusions, 2015), Guillaume Cayet (La Grande Illusion, Le Menteur 2.0 augmenté…) ou Branimir Scepanovic (La Bouche pleine de terre, 2020). À la direction du Théâtre de la Manufacture – CDN de Nancy depuis 2021, elle est l’une des artistes invités du festival Odyssées, pour lequel elle créera Dissolution p.37, écrit par Catherine Verlaguet.

L’Ensemble TM+
La collaboration entre le Théâtre de Sartrouville et l’Ensemble TM+, dirigé par le compositeur et chef d’orchestre Laurent Cuniot, se poursuit cette saison avec La Vallée de l’étonnement. L’ensemble orchestral, qui s’attache à créer le lien le plus direct entre les compositeurs d’aujourd’hui, des interprètes virtuoses et les publics, a confié au musicien Alexandros Markeas et au metteur en scène Sylvain Maurice les clés de ce nouveau spectacle. Le théâtre y rencontre la musique et le chant pour nous conter l’histoire pleine de rebondissements de Sammy Koskas, personnage fascinant doué d’une mémoire phénoménale.

 

Jazz partage avec Colore
Depuis 2018, le Théâtre de Sartrouville réunit les grands musiciens de la scène jazz française au rythme de trois concerts par saison. Imaginée en collaboration avec Colore, chaque soirée « Jazz partage » propose des plateaux partagés, une jam session finale et des échanges avec le public autour d’un programme ménageant la diversité des esthétiques et des inspirations. Après Julien Lourau, Bojan Z, Macha Gharibian, Paul Lay ou encore Leila Martial, la saison 21-22 accueillera six artistes, dans des formations allant du trio au grand orchestre : Théo Ceccaldi, Samuel Strouk, Sara Lazarus, Michele Hendricks, Naïny Diabaté et Ève Risser..