• À la vie !

    écriture Élise Chatauret, Thomas Pondevie, Cie Babel
    mise en scène Élise Chatauret

    Élise Chatauret rend hommage à ce qui fait de nous des êtres désirants et fraternels. Une ode à la vie profondément humaine, tour à tour drôle et poignante.

    Disons-le sans ambages, dans À la vie ! il sera question de mort. N’est-ce pas le point commun qui réunit toute l’humanité, le rapport à la fin ? Le plateau de théâtre pour conjurer le sort, affronter ses démons pour mieux goûter la vie. Lehaïm !

    La même équipe que pour Saint-Félix traversera ce nouvel opus construit en trois temps, trois lieux : le théâtre, l’hôpital et l’Assemblée nationale. Jouer à mourir ou visiter la grande galerie des morts illustres sur scène, quoi de plus jouissif ? Et si l’on poussait l’enquête à l’hôpital pour être au plus près de ceux qui sont « near death » ? La mort est-elle une affaire de décision personnelle ? Qui choisit le moment du grand saut ? Que signifie « c’est fini » ? Toutes ces questions qui nous dépassent sont rebattues chaque jour dans les couloirs des soins intensifs par les médecins, les familles et les patients. Elles sont reprises, dans toute leur complexité, par le centre d’éthique clinique qui a beaucoup inspiré le spectacle. Elles agitent aussi les débats des parlementaires. Au croisement du politique et de l’intime, la mort nous entraîne sur la voie passionnante du doute mais aussi de récits profondément humains. Plongée dans l’arène socratique.

     

    Distribution

     

    avec Justine Bachelet, Solenne Keravis, Emmanuel Matte,
    Juliette Plumecocq-Mech et Charles Zé vaco
    dramaturgie et collaboration artistique Thomas Pondevie
    scénographie Charles Chauvet
    costumes Charles Chauvet assisté de Morgane Ballif
    lumière Léa Maris
    création sonore Lucas Lelièvre assisté de Camille Vitté
    direction technique Jori Desq
    régie lumière Coline Garnier
    production et administration Maëlle Grange
    décors Atelier de la MC2 Grenoble
    diffusion Marion Souliman

    production Compagnie Babel – Élise Chatauret / coproductions MC2 Grenoble ; Malakoff Scène nationale ; Théâtre Romain-Rolland, Scène conventionnée d’intérêt national de Villejuif ; Théâtre d’Arles, Scène conventionnée d’intérêt national – art et création – nouvelles écritures, le Théâtre Dijon Bourgogne, Centre dramatique national / la compagnie est conventionnée par la Région Île-de-France et le ministère de la Culture DRAC Île-de- France avec l’aide à la création du département du Val-de-Marne, de la Ville de Paris, de l’ADAMI et de la SPEDIDAM / avec le soutien du Centquatre-Paris et du Nouveau Théâtre de Montreuil–CDN / la compagnie est en résidence à Malakoff Scène nationale en 2019, 2020 et 2021 jusqu’en 2022, la compagnie est associée au Théâtre des Quartiers d’Ivry–CDN du Val-de-Marne et au Théâtre de la Manufacture-CDN de Nancy / photos © Christophe Raynaud de Lage

    ....

     

    La presse

     

    « L’intelligence de la construction, la fermeté de la direction, l’humanité sans mièvrerie qui irrigue chaque scène : tout concourt à donner une force rare à la représentation. C’est formidable. » Le Journal d’Armelle Héliot

    « Un étonnant spectacle, sensible et souvent drôle, avec des comédiens parfaits. » L’Humanité

    « Pour conjurer la mort, rien de mieux que le théâtre où les défunts expirent pour renaître la seconde suivante. Ce spectacle qui ose traiter la mort comme un jeu la prend aussi très au sérieux. C’est là son paradoxe et son intérêt. » TT – Télérama « aime beaucoup »

    « Dans le même spectacle, Élise Chatauret et sa compagnie Babel ont réussi l’exploit de nous faire rire, de nous toucher et de nous interroger. » Le Canard enchaîné

    ....