• Loss

    conception, texte et mise en scène Noëmie Ksicova

    Dans l’intimité d’une famille en deuil, Loss parle de la survie de ceux qui restent après.

    Une femme à l’extérieur du plateau s’adresse à Rudy. Elle lui raconte pourquoi il est fondamental pour elle de faire un spectacle sur lui. Un spectacle qui parlerait de lui. Qui le rendrait à nouveau vivant un tout petit peu. Cette femme c’est Noëmie. Elle est l’auteure. Elle parle puis finit par se taire. On est dimanche, dans l’appartement de la famille Guyomard, on fête les 17 ans de Rudy. Lionel et Anne ses parents, Inès sa grande soeur sont rejoints par Noëmie sa petite amie. On rit, on boit du champagne, on souffle les bougies. Rudy parfois s’adresse à nous. Il nous raconte sa vie de lycéen, ses parents, sa soeur Inès et son amoureuse, Noëmie.

    Rudy se tue. Rudy se jette sous un train. Il est sorti de son cours d’anglais, a demandé une cigarette et s’est rendu à la gare pour se jeter sous le premier train qui passait. Nous ne saurons jamais pourquoi. Ce choix est le sien, il lui appartient.On reste dans l’appartement. On en sortira pas. Ceux qui restent se confrontent à un deuil impossible, à un temps arrêté. Il ne reste que ces corps qui se cognent contre l’espace vide laissé par lui. Un jour, on sonne à la porte. C’est Noëmie. Elle demande à voir la chambre de Rudy et en ressort habillée avec ses vêtements à lui et s’installe dans cette famille. Elle occupe la place laissée vide par la mort de son amoureux et petit à petit la vie reprend dans l’appartement familial.

     

     

    Théâtre
    Dès 14 ans |
    Grande salle numérotée | 1h05
    Partager
     

    Distribution

     

    Avec Théo Oliveira Machado, Lumir Brabant, Noëmie Ksicova en alternance avec Cécile Péricone, Anne Cantineau, Antoine Mathieu, Juliette Launay

    collaboration à la mise en scène Cécile Péricone
    lumière Annie Leuridan
    scénographie Céline Diez
    compositeur Bruno Maman
    régie générale Louise Rustan
    régie son Morgan Marchand
    décor atelier du Théâtre du Nord
    production, diffusion, relations presse AlterMachine | Carole Willemot, Marine Mussillon et Elisabeth Le Coënt
    administration AVEC | Sarah Calvez

    production Compagnie Ex-Oblique
    coproduction Campus décentralisé Amiens-Valenciennes Pôle européens de création le Phénix, Scène nationale de Valenciennes, la Maison de la Culture d’Amiens / avec le soutien de la Région Hauts de France, de la DRAC Hauts de France, de la SPEDIDAM, de la Scène conventionnée de Noyon, de la Comédie de Bethune-Centre Dramatique des Hauts de France, du Théâtre Paris-Villette / avec l’aide du Théâtre du Chevalet
    photo © Simon Gosselin

    ....